Diagnostic Tests

ANA avancée – Anticorps anticellulaires (modèles atypiques de cycle nucléaire, cytoplasmique et cellulaire)

ANTIGÈNES / BIOMARQUEURS

HEp2 Titer IFA et modèle

DÉLAI D'EXÉCUTION

5 jours

SKU / CODE DE TEST

Aca

PROCÉDURE / TECHNIQUE

Analyse indirecte de l’immunofluorescence (IFA)

GAMME DE RÉFÉRENCE

Écran ACA : sérum/plasma testé à une dilution de 1/80. Résultats rapportés comme point final titer et modèle IFA (Code ICAP)

SENSIBILITÉ / SPÉCIFICITÉ

Tbd

LES ASSOCIATIONS CLINIQUES

Communément appelé test anticorps antinucléaire (ANA), le test anticellulaire anticorps de Mitogen est basé sur l’analyse indirecte d’immunofluorescence (IFA) à l’aide d’une diapositive contenant des cellules HEp-2. Toutefois, les modèles de microscopie identifiables et signalés ne se limitent pas aux cibles nucléaires traditionnelles, mais comprennent plutôt les nombreux modèles cellulaires cliniquement pertinents, y compris les modèles observés à différents stades du cycle cellulaire. Après l’incubation de l’échantillon d’un patient avec les cellules, la présence d’anticorps ciblant les composants cellulaires est identifiée par microscopie automatisée de reconnaissance de motifs, qui sont validées par l’observation directe des images IFA. Les titres anticorps sont déterminés par un algorithme numérique qui a été validé dans plusieurs études publiées. Dans certains cas, des tests réflexes avec une immunoassay de phase solide sont recommandés.

Les anticorps anticellulaires sont associés à un spectre de maladies auto-immunes, y compris lupus érythémateux systémique (SLE), maladie mixte des tissus conjonctifs, syndrome de Sjögren, sclérodermie, myopathies inflammatoires et nécrosantes, SLE neurologique, arthrite juvénile, maladies hépatiques auto-immunes, auto-immunité induite par la drogue, et d’autres conditions.

Référence: Agmon-Levin N, et coll. Ann.Rheum.Dis. 73:17-23, 2014; Damoiseaux J, et coll. Ann.Rheum.Dis. 78:879-889, 2019.

Autres tests à envisager